Sélectionner une page

Vous connaissez le voguing ? 

 

Vous savez, cette danse inventée par des noirs et latinos de la communauté gay de New York dans les années 1970 parce qu'ils étaient mis de côté par la communauté gay blanche dans certaines soirées et concours de danse.

 

 

 

A l'origine, cette danse s'est essentiellement inspirée des poses que prennent les mannequins lors des défilés de mode ou en couverture de magazine.

 

D'où le nom "voguing", tiré du magazine Vogue.

 

 

 

Le mouvement a connu un tel succès que Madonna en a même fait une chanson.

 

 

 

A Paris, le voguing s'est beaucoup développé au cours des dernières années au point d'en faire la 2ème scène de voguing dans le monde.

 

 

 

Tout à l'heure, je suis tombé sur une petite vidéo (5 min 36) qui suit un cours de voguing au lycée Turgot (Paris 3ème) et j'ai trouvé ça super – c'est là où je me suis dit qu'il fallait que je vous en parle.

 

 

 

En faisant entrer le voguing dans un lycée, l'Education Nationale offre non seulement aux élèves un support original de développement de l'expression de soi, mais elle va aussi dans le sens de la déconstruction de tout un tas de clichés attachés au genre, à l'orientation sexuelle et à la couleur de peau, et ce, tout en apportant un point de vue historique à une discipline artistique issue d'une lutte.

 

C'est top.

 

Et, visiblement, les élèves adhèrent.

 

Si vous souhaitez creuser un peu plus le sujet, je vous recommande le très beau documentaire "Paris is Burning" qui plonge dans les premières années du voguing à New York.

 

Le trailer :

 

 

Le docu complet en VOSTFR :

 

 

A bientôt !

 

Charles

ABONNEZ-VOUS

Recevez mes billets par email : idéal pour se cultiver tout en se changeant les idées.