Sélectionner une page
Il y a une dizaine de jours, mourait Guillermo Mordillo, un dessinateur humoristique argentin. J'ai appris sa mort sur Twitter et, à vrai dire, son nom ne me disait pas grand chose. En revanche, j'ai tout de suite reconnu sa pate en voyant ses dessins.
 
Certains d'entre eux sont emprunts d'humour noir et se moquent des conventions et de l'ordre établi :
 
 
Le roi qui pisse.jpg
 
Maison.jpg
 
 
D'autres illustrent des réflexions et des curiosités sur notre société et la condition humaine – ils ont l'effet d'un miroir dans lequel on pourrait se regarder :
 
 
Ascenseur.jpg
 
En haut des tours.jpg
 
Fusée.jpg
 
La luna de cada cual.jpg
 
Lune.jpg
 
Tarzan.jpg
 
 
Et d'autres sont justes faits pour faire sourire :
 
Bouche d'aération.jpg
 
Fesses.jpg
 
Prostituée.jpg
 
Pise.jpg 
 
 
Bises,
 
Charles
 

***

 
Pour vous désabonner, cliquez ici.  
Pour accéder à la version web de ce billet et des précédents, cliquez ici.

ABONNEZ-VOUS

Recevez mes billets par email : idéal pour se cultiver tout en se changeant les idées.