Sélectionner une page

Pour un jeune homme de seulement 29 ans, Juan Branco a déjà un parcours bien rempli : passé par Sciences Po et Normale Sup, il a travaillé pour la Cour Pénale Internationale, le Ministère des Affaires Etrangères et a officié en tant que conseiller juridique de Julian Assange (Wikileaks). Pour plus d'infos, sa page Wikipédia est ici.

 

 

Aujourd'hui, on entend de plus en plus parler de lui parce qu'il souhaite mettre à nu des vérités qui dérangent : les liens profondément immoraux entre le monde économique, le monde médiatique et le monde politique. Peut-être avez-vous vu l'extrait de TPMP où Cyril Hanouna le vire du plateau quand Juan Branco évoque le contrat de plusieurs centaines de millions d'euros qui lie l'animateur à Vincent Bolloré, propriétaire de C8.

 

On entend surtout parler de lui parce qu'il soutient le mouvement des gilets jaunes et qu'il a publié un livre, "Crépuscule", qui fait partie des meilleures ventes des dernières semaines et dont personne ne fait la promotion dans la presse. Je suis en train de le lire et ce qu'il raconte est assez dingue.

 

 

Normal que la presse n'en parle pas puisque Juan Branco y révèle les liens très incestueux entre les grands patrons, les médias et les politiques, Emmanuel Macron en particulier. Les journalistes ne vont donc pas promouvoir un ouvrage qui les critique et qui met en lumière les intérêts croisés au milieu desquels se retrouvent les médias pour lesquels ils travaillent et qui sont détenus à 90% par de grandes fortunes françaises. Propriétaires des principaux médias du pays, ces chefs d'entreprise ont alors le pouvoir de soutenir, en construisant une image médiatique positive, les politiques qui serviront au mieux leurs intérêts. Y aurait-il alors un lien avec les cadeaux fiscaux accordés par le Président aux très privilégiés de notre pays en tout début de mandat ?

 

 

Et là, vous vous direz peut-être que l'on verse dans la théorie du complot. Que ce serait trop gros pour être vrai. C'est aussi ce que je me suis dit au début. Pourtant, Juan Branco s'appuie sur des faits très spécifiques et difficilement réfutables.

Par exemple, il explique que des milliardaires comme Xavier Niel, Bernard Arnault ou Arnaud Lagardère, tous propriétaires de nombreux titres de presse, entretiennent depuis plusieurs années une relation très proche avec le Président de la République, amitié qui remonterait à ses années chez Rothschild. Au-delà de financements pour la campagne de "En Marche !" de 2017, ces patrons auraient aidé Emmanuel et Brigitte Macron à se façonner une image de couple présidentiable en faisant publier dans leurs journaux plus de 29 "unes" les concernant. Difficile de ne pas penser qu'il n'y ait aucun intérêt derrière tout ça.

 

 

On apprend aussi au passage que c'est Xavier Niel qui aurait présenté au couple Macron une certaine Michèle Marchand, femme puissante de la presse people, pour piloter leur stratégie d'image. Le livre révèle que "Mimi" Marchand et Xavier Niel se sont connus au début des années 2000 parce qu'ils avaient le même avocat lorsqu'ils étaient tous les deux en prison : lui pour proxénétisme, elle pour avoir transporté une livraison de 500 kilos de hashish… Véridique.

 

 

Bref, on n'est peut-être pas dans "Le Parrain" mais tout ça fait quand même sérieusement réfléchir… Après tout, si vous travaillez ou avez travaillé dans une entreprise, vous avez probablement été témoin de ce que l'on appelle "la politique" : les courtisans, les jeux d'influence, le favoritisme, etc. Et cela n'étonne plus personne, à part peut-être les jeunes qui débarquent naïvement dans le monde du travail. Alors, pourquoi les sphères politiques et économiques en seraient-elles épargnées ?

  • Pour que son contenu soit autant partagé que possible, Juan Branco a décidé de mettre son livre en téléchargement gratuit au format PDF. Pratique si vous avez une liseuse. Pour l'obtenir, cliquez ici ;
  • Pour obtenir le livre en version papier, c'est ici.

 

***

 

Pour accéder à la version web de ce billet et aux précédents, cliquez ici.
Vous pensez que ce billet intéressera un‑e ami‑e ? Transférez-le-lui.
Vous souhaitez vous abonner, entrez votre email dans ce formulaire.
Pour vous désabonner, répondez "STOP" à cet email.

ABONNEZ-VOUS

Recevez mes billets par email : idéal pour se cultiver tout en se changeant les idées.